Optez pour un développement responsable

RSE

Responsabilité sociétale des entreprises

Historique des événements liés au développement durable

Un concept apparu dans les années 60

Echange transgénérationnel

Apparu dans les années 60, la RSE s’est développée à partir des années 90.

Selon la commission européenne, la RSE se traduit par « la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société ».

Plusieurs dates sont à retenir quant à son développement  :

  • 1997 : Global Reporting Initiative – organisation à but non lucratif pour promouvoir le développement durable – en partenariat avec la PNUE (Programme Environnement des Nations Unies).
  • 2000 : Global Compact / Pacte mondial lancé par l’ONU : incite les firmes à adopter un attitude socialement responsable
  • 2001 : Livre Vert de la Commission Européenne (promeut un cadre européen pour la RSE)
  • 2001 : Obligation de reporting extra financier pour les entreprises cotées
  • 2007-2010 : Grenelle Environnement (rencontres politiques à l’origine de la loi Grenelle I et Grenelle II)
  • 2010 : Norme internationale ISO 26000 (normes internationales d’application volontaire pour établir les performances des entreprises en matière de RSE)

Focus sur les référentiels de la RSE : la norme ISO 26 000

La norme ISO 26 000 sert à mesurer les impacts des décisions et des activités d’une entreprise sur l’environnement. Elle a pour but d’accentuer des comportements transparent et éthique afin de contribuer au développement durable tout en prenant en comptes les attentes des différentes parties prenantes.

Stratégie RSE appliquée

Une démarche transversale à tous les domaines de l'Entreprise

How green is your business

Un consulting en RSE s’effectue transversalement sur les 6 domaines d’activité afin de créer une synergie positive en agissant à la fois en interne et en externe de leur organisation.

En interne, la démarche vise à augmenter la motivation des collaborateurs par l’adaptation de leurs compétences aux besoins de l’entreprise et à réduire les coûts par des économies d’énergies et la réduction des déchets.

En externe, une stratégie RSE se traduit par une meilleure connaissance des attentes clients et une prise en compte des territoires et des acteurs locaux.

Une démarche RSE vise à véhiculer une image responsable de l’entreprise ou l’organisation tout en lui offrant un avantage concurrentiel déterminant.

Appliquée à la gouvernance, un consulting en RSE permet la mise en place d’une logique de transparence afin de fluidifier les relations avec les parties prenantes.

  • Actions

    • Identifier les influences des parties prenantes sur l’activité de l’entreprise
    • Définir un plan d’action responsable et durable
    • Adopter un management responsable

     

  • Avantages

    • Véhiculer une meilleure image de l’entreprise
    • Permettre une mise en place facilité des autres volets qui touche à la RSE (social, communication…)
    • Sensibiliser les employés et les rassembler autour de valeurs communes

Le social n’est pas toujours une priorité pour les entreprises.  Or, une politique de RSE sur le volet social apporte les avantages suivants :

  • Actions

    • Une mise en place d’actions favorisant le dialogue entre les salariés et les responsables
    • Une politique stimulant l’implication des salariés au sein de la structure (amélioration des conditions de travail, mise à disposition de formation, nouveaux outils de collaborations…)
    • Une politique d’adaptation des compétences des salariés vis-à-vis des besoins constamment changeant des entreprises (perspectives d’évolution, formations…)
  • Avantages

    • Une plus grande motivation des employés, ressource clé au sein d’une entreprise, ainsi qu’une meilleure performance
    • La réduction des taux d’absentéisme (et donc réductions de certains coûts)
    • La création d’un sentiment d’appartenance et de loyauté envers l’entreprise
    • Une meilleure ambiance au sein des services
    • Améliorer l’image de l’entreprise et faciliter le recrutement

La communication, externe comme interne, est un élément clé pour les entreprises.

  • Actions

    • Regrouper les acteurs de l’entreprise autour des valeurs clés prônées par l’entreprise
    • Favoriser le partage et l’échange d’expériences entre les salariés
    • Communiquer sur les bonnes pratiques d’une entreprise pour en faire un avantage concurrentiel
  • Avantages

    • Une bonne dynamique au sein de l’entreprise pouvant créer de l’émulation
    • Développer le sentiment d’appartenance mais également de fierté
    • Mettre en avant la volonté de progrès de l’entreprise
    • Afficher une image responsable pouvant accroître la visibilité de l’entreprise

L’environnement est souvent un sujet sensible en entreprise, il peut parfois être pressenti comme une contrainte alors qu’il représente un potentiel énorme en termes d’avantage pour une entreprise. Dans une démarche RSE, l’entreprise le prend en compte.

  • Actions

    • La mise en place d’une politique d’économie d’énergie
    • La gestion interne des déchets
    • L’intégration de l’impact environnemental dans le processus de production
    • La transition vers des énergies renouvelables
    • L’optimisation des transports de marchandises
  • Avantages

    • Être précurseur dans le domaine et s’afficher en tant qu’entreprise « verte » ce qui est un atout en termes de compétitivité
    • Une diminution des coûts à long terme (par rapport à la probable augmentation des coûts de l’énergie en vue de la raréfaction des ressources)
    • Le positionnement sur de nouveaux marchés « réservés » aux entreprises responsables (notamment grâce à la labélisation)
    • Une amélioration de l’image de l’entreprise auprès de ses clients

Le volet économique est primordial pour une entreprise, une politique RSE est dans une logique de création de valeur sur le long terme tout en restant responsable.

  • Actions

    • Une meilleure connaissance des attentes clients grâce à des études qualitatives
    • Des achats responsables
    • Des chartes ou protocoles de bonne conduite dans les processus internes
  • Avantages

    • La réduction des coûts
    • S’adapter à la transition en cours vers une économie plus responsable

Le domaine sociétal a pour but d’améliorer la performance globale d’une entreprise grâce à une adaptation de cette dernière dans l’environnement qui l’entoure.

  • Actions

    • Une prise de conscience de l’environnement dans lequel l’entreprise évolue
    • Une évaluation des partenariats envisageables au vue des besoins de l’entreprise
    • Des projets territoriaux visant l’accroissement des dynamiques économiques locales
  • Avantages

    • Découvrir de nouvelles opportunités parfois ignorées par les entreprises
    • La création d’emploi et le soutien économique local par la création de richesse « autour de soi »
    • Améliorer la réputation de l’entreprise
    • Gérer et anticiper les risques provenant de l’environnement dans lequel l’entreprise évolue
    • Innover et créer de nouveaux débouchés
Prêt à intégrer une démarche RSE ?

Nous contacter

Nous écrire